Rendez-vous le 7 mai 2022 pour le relais du Schiebenberg

Chers amis coureurs,

L’année 2022 sera celle du retour de notre relais du Schiebenberg à Dinsheim-sur-Bruche. Il aura lieu le samedi 7 mai 2022 !
Nous espérons donc vous voir nombreux vous affronter à nouveau sur notre boucle d’un kilomètre.

Le format restera identique : nous vous proposerons une course d’une heure, par équipes de trois. Deux parcours seront à nouveau proposés aux enfants.

En attendant, le CAP Dinsheim vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

JOURS ET HORAIRES DES ENTRAINEMENTS

Les entraînements organisés par le club sont:

– le lundi de 18h30 à 20h30 au gymnase de Gresswiller/Dinsheim, avec Bernard (footing et PPG) : un pass sanitaire valide est nécessaire ( certificat de vaccination, ou un certificat de test négatif de moins de 72 heures ou un certificat de test positif d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois)

– séance de fractionné le mercredi à 18h sur la piste cyclable devant la caserne de Gresswiller, avec Bernard jusqu’au passage à l’heure d’hiver, 31 octobre cette année avec toujours l’obligation du pass sanitaire.

– le jeudi à 18h30 pour un footing, rendez vous à 18h30 sur le parking du foyer de Dinsheim

Suspension des entrainements du lundi

séance ppg suspensdue

Comme on pouvait s’y attendre, le nouvelle est tombée. Suite aux annonces gouvernementales de ce jeudi, la préfecture du Bas-Rhin a décliné son plan pour stopper l’avancée de l’épidémie. 
En ce qui concerne le CAP, deux mesures nous concernent. D’une part, nous n’avons plus accès au gymnase (réservé à un public prioritaire), d’autre part, les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits. Ces restrictions sont pour une durée minimale de 4 semaines.

De ce fait, les entrainements du lundi sont suspendus. Pour le jeudi, les membres doivent se concerter afin de constituer des groupes n’excédant pas plus de six coureurs.

Parallèlement aux informations distillées par les médias, nous essayerons de vous tenir régulièrement informé sur le fonctionnement du club. N’hésitez à nous joindre si vous avez besoin d’autres informations.

Bon courage à tout le monde et faites attention à vous !

N’oubliez pas de vous protéger et de protéger votre entourage surtout si vous êtes cas contact (7 jours d’isolement et contrôle PCR négatif avant de pouvoir retrouver vos contacts sociaux).

Récit de l’ultratrail en suisse de notre membre ClAUDE

SwissPeaks 360 2020

315km de Bettmeralp (altitude 2000m) à Bouveret (370m) au pied du lac Léman.
En passant par 24 cols entre 1600m et 3000m !
Dénivelé : + 23000m et – 25000m

ultratrail suisse 2020

Ma course 

Les 2 jours précédant l’événement sont longs : pluie et brouillard dans la vallée, et neige au-dessus de 2000m….

Départ mardi 1er septembre à 0h00 sous la pluie, avec 3°C et sans avoir dormi : on ne peut commencer plus difficilement…
Après une première descente vertigineuse de nuit et dans la brume (-1400m), puis une belle montée dans le pentu (+1800m) on découvre la neige fraiche : il gèle au ravito de Lengritz situé dehors au vent. Je plains les courageux bénévoles sur place !
Le ton est donné, la course sera une succession de longues montées et descentes techniques.

Le temps va ensuite s’améliorer jusqu’à la fin de semaine 
Comme en témoigne les photos prises sur le vif, chaque passage en altitude sera l’occasion de magnifiques paysages Suisses ! Nous serons en permanence entourés de sommets pointant au-delà de 4000m.

SwissPeaks 360 2020SwissPeaks 360 2020 2

Le passage aux bases de vie permet un bref repos mérité. Douche possible (le luxe) et couchage autorisé dans le respect des gestes barrières (Covid oblige…). L’ambiance est feutrée mais les habitants du Valais sont très accueillants, toujours aux petits soins !

Dans mes prévisions basées sur mes expériences au Tor des Géants, je voyais des arrêts longs et confortables pour bien se reposer.
Il n’en est rien car notre terrain semble plus technique de jour en jour :
Je tombe 3 fois dans la traversée de Grand Désert à 2900m (éboulis enneigés et verglacés) mais heureusement juste quelques égratignures.
Puis la descente hyper technique et humide du col de Susanfe (de nuit) avec de nombreuses chaines me tétanise…. (Merci à Annouk et Mauro qui m’ont soutenu).

L’arrivé à la base des Crosets sera alors bien venue avec l’assistance sans faille de Martine.
En effet, je n’ai dormi que 4h30 pendant les 4 premiers jours…
La dernière étape sera beaucoup plus roulante et j’arrive même avec 6 heures d’avance sur la barrière horaire finale au bord du lac Léman (129h de course)…

Nous étions 290 au départ de cette aventure mais seulement 142 à l’arrivée (50% d’abandons c’est beaucoup).
Je suis classé autour de la 120ème place et cerise sur le gros gâteau : 2ème V3H !
Très très content d’avoir bouclé ce superbe parcours alpin !

Merci aux membres du CAP Dinsheim, ainsi que ma famille et mes amis, qui m’ont soutenu à distance, et bien sûr à mon assistante préférée : Martine.

Claude GEORGES

1 2